J’ai décidé de me réconcilier avec la poésie

J’ai décidé de me réconcilier avec la poésie,

Comme ça, disons sur un coup de tête,

En regardant cette tasse de thé tout à l’heure, j’ai eu envie de la conter

De toutes les formes d’écriture, il m’a alors semblé que seule la poésie pouvait le faire.

J’ai donc décidé de m’y remettre, d’embrasser celle là

Qui, un peu plus tot au collège m’a fait découvrir le sens du mot distinction.

La poésie on ne la choisit pas, c’est elle qui nous choisit ;

Même si on tente de s’en éloigner au travers des proses,

Elle finit toujours par nous rattraper.

ça fait bien six ans que je n’ai plus écrit un poème

Ou du moins que je n’ai plus consciemment écrit un poème.

Je pense que la rupture s’est faite silencieuse,

Et avec le temps je m’y suis habituée,

D’autant plus que les nouvelles m’installaient dans une sorte de confort.

C’est cela en fait, le confort.

C’est ce que je cherchais dans l’écriture, du confort,

Parce que la poésie, elle vous veut entière,

C’est une femme possessive.

Le problème de mon côté ce n’était pas tant d’être possédée,

Mais c’était d’être entière,

Car avec elle il n’y a pas de demi-mesure

Soit on se donne soit on ne se donne pas.

Elle est comme ça la poésie,

Du moins elle est comme ça avec moi.

On ne peut pas s’y lancer sans se dévoiler,

Avec elle je me raconte toujours un peu plus qu’avec les autres,

Or je n’aime pas me raconter,

Je pense que c’est de là que part le conflit.

Il y a des gens qui parlent peu,

Il y a ceux qui parlent peu d’eux,

Il y a ceux qui parlent d’eux à loisir

Et il y a ceux qui parlent beaucoup, mais qui parlent peu d’eux,

Je fais partie de cette dernière catégorie.

Vous comprendrez alors pourquoi le conflit est né,

Pourquoi la rupture a été consommée.

Mais on ne choisit pas la poésie c’est elle qui nous choisit.

Maman a peut-être raison,

Elle a toujours trouvé que j’écrivais mieux les poèmes.

Donc aujourd’hui en regardant cette tasse de thé,

J’ai eu envie de la raconter,

L’écriture poétique est alors apparue comme une évidence,

Mais comment faire après tant d’années de rupture ?

Allons y me suis-je dit,

Les mots finiront bien par venir.

Et ils sont venus.

Les  classiques m’excuseront,

J’ai toujours eu un lien particulier avec le moderne,

J’ai toujours trouvé que la rime à tout prix enlevait un peu de beauté à la chose,

La symétrie des vers quant à elle ôterait mon authenticité.

J’ai décidé de me réconcilier avec la poésie,

Parce que la rupture n’a jamais vraiment été définitive,

La relation ne sera peut être plus aussi fusionnelle qu’avant,

Mais une chose est sure notre histoire n’est prêt de s’achever.

En regardant cette tasse de thé aujourd’hui j’ai eu envie de la conter,

Comme une évidence la poésie m’est apparue,

Je ne savais pas par où commencer,

Mais je me suis dit allons-y,

En chemin je finirai bien par croiser les  mots,

C’est aussi cela qui est magique dans la poésie.

Alors j’ai commencé à écrire ce texte,

On ne choisit pas la poésie c’est elle qui nous choisit,

Et les mots sont venus.

                                                                                                                Missjemenfoue

Publicités

7 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Christie B. dit :

    J’aime bien ..

    J'aime

  2. La demoiselle L dit :

    Tel une femme jalouse elle nous abandonne sans jamais nous abandonner ! On ne quitte la poésie c’est elle qui nous quitte sans Jamais nous quitter !
    Bon retour Miss !

    J'aime

    1. missjemenfoue dit :

      Oui on ne quitte pas la poésie, impossible. Elle est trop puissante pour se laisser quitter. Merci mais ce n’est pas tout à fait un retour…

      J'aime

  3. Alice Vanessa NAMA dit :

    J’aime bien! très belle plume, et surtout tu es naturelle dans tout ce que tu fais! vraiment continus comme ca! tu as beaucoup de talent!

    J'aime

    1. missjemenfoue dit :

      Merci miss c’est gentil. Des bisous😗😗

      J'aime

  4. Anne dit :

    Wow. J’aime vraiment. Au début l’on a l’impression que tu annonces le poème, qu’il est à venir, mais le fait est que dès le début c’est lui, c’était déjà le poème.
    J’aime ta manière d’écrire. Bravo.

    J'aime

    1. missjemenfoue dit :

      Merci ma belle❤️🙏🏾

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s